Découvrez les énergies renouvelables pour la production en serre

La production en serre nécessite de la chaleur et de la lumière. Selon un rapport d’Agri-réseau paru en 2008, l’énergie requise représente en moyenne 37 % de la consommation totale de l’entreprise et cette donnée est toujours valide.  

 

Vous connaissez probablement déjà les sources d’énergie les plus populaires : l’électricité, le gaz naturel et le gaz propane. Saviez-vous qu’il existe des alternatives ? La géothermie et la biomasse sont des énergies renouvelables qui pourraient être parfaitement adaptées à vos besoins.

 

Utiliser la géothermie comme source d’énergie en serre

La géothermie est une énergie qui provient de la chaleur contenue dans le sol, l’eau des nappes phréatiques ou de surface. Un équipement de pompage est utilisé pour récupérer cette chaleur à l’aide d’un fluide réfrigérant qui circule à travers une boucle horizontale ou verticale.

 

Les circuits horizontaux doivent être sous la ligne de gel et prennent en règle générale une surface qui correspond à 1,25 à 3 fois la superficie à chauffer. Les circuits verticaux sont basés sur les besoins en énergie pour déterminer la profondeur du forage. Le système peut également être ouvert, c’est-à-dire que l’eau est transportée de la nappe phréatique à un puit d’alimentation et un de refoulement.

 

Il est intéressant de constater que l’entretien des systèmes géothermiques est beaucoup plus facile que celui des thermopompes extérieures ou des systèmes de climatisation. On note une durée de vie approximative de 20 ans pour la thermopompe du système géothermique et 50 ans pour les tuyaux enfouis.

La géothermie est utilisée en agriculture au Québec, au Canada et ailleurs. Selon les analyses et scénarios, elle serait rentable en quatre à huit ans.

 

Avantages

  • La chaleur dégagée est constante
  • Elle est une source d’énergie verte gratuite
  • L’installation de la pompe peut se faire dans une serre

 

Désavantages 

  • L’investissement initial est important
  • Les circuits verticaux nécessite une grande superficie

Utiliser la biomasse comme source d’énergie en serre

La biomasse représente les matières organiques telles que les plantes, les résidus agricoles, les déchets organiques des municipalités et les résidus des opérations forestières. La biomasse peut être transformée en chaleur et en électricité par combustion directe, digestion anaérobique, pyrolyse et gazéification. La méthode la plus facile est la combustion directe. La chaleur obtenue par la combustion sert à faire chauffer de l’eau directement dans les chaudières. Cette eau chaude est par la suite distribuée dans le réseau de la serre.

L’utilisation de la biomasse permet de réduire sa pression environnementale de trois façons :

  • En améliorant la gestion des déchets
  • En réutilisant les effluents nutritifs
  • En diminuant l’utilisation d’énergie fossile

Éléments à valider avant de choisir la biomasse

  • S’assurer que les sources d’approvisionnement sont localisées dans un périmètre de 60 km de la chaufferie ;
  • Assurer une disponibilité et une stabilité des volumes de combustibles à long terme ;
  • Valider le prix du combustible ;
  • Choisir son combustible selon le contexte de la culture en serre en procédant à une analyse de l’environnement forestier à proximité.

 

Le producteur doit bien connaitre les sources d’énergie disponibles et être en mesure de choisir celle qui convient le mieux à ses besoins. Pour faire un choix adéquat, il doit se baser sur le prix, la qualité, la disponibilité actuelle et future.

Nos experts Harnois peuvent vous aider à démêler ces éléments pour faire le bon choix en fonction de votre production.